L’huile d’amande douce : ce qui se cache derrière ce produit

10 099

L’huile d’amande douce : ce qui se cache derrière ce produit

Historique :

L’amandier est originaire d’Asie centrale et orientale mais sa date d’apparition exacte est encore floue. Certains écrits fixeraient l’origine du premier amandier doux domestiqué d’Arménie et d’Azerbaïdjan occidental à 1200 ans avant J-C.

Cependant, certains textes datent les premières amandes alimentaires à 6000 ans avant J-C. D’autre personnes datent la domestication de l’amande douce plus récemment.

L’huile d’amande douce En revanche, la diffusion au niveau du bassin méditerranéen est plus tardive. Elle daterait du 1er millénaire avant J-C. Dans l’ancienne Egypte, les Egyptiens utilisaient l’huile d’amande comme cosmétique. L’amande elle, était utilisée en cuisine, pour agrémenter le pain servi aux pharaons.

L’huile d’amande douce Plus tard, au milieu du XVIIIe siècle, des immigrés venus d’Espagne l’ont introduit en Amérique du Nord, notamment en Californie qui est aujourd’hui le plus gros producteur d’amandes au monde (1936 840 tonnes en 2019), suivie de près par l’Espagne (340420).

Depuis l’antiquité, la culture de l’amandier existe en Tunisie. La première zone de culture est la région de Sfax qui possède plus de la moitié des plantations. Le reste des amandiers est distribué dans les gouvernorats de Tunis, Kairouan, Mahdia, Sidi Bou-Zid, Kasserine, Médenine, Sousse, Bizerte et Monastir.

L’huile d’amande douce Selon l’enquête menée en 1970 par l’Institut National de Statistique et par le Ministère de l’Agriculture, il y aurait en Tunisie environ 13,5 millions de pieds d’amandiers couvrant une superficie de 193 000 ha. Les plantations de production sont de l’ordre de 115 000 ha. Il y aurait 6 millions de pieds d’amandiers qui ont moins de 8 ans, représentant approximativement 44% des plantations jeunes.

L’huile d’amande douce De point de vue apport économique, l’amandier se classe troisième parmi les espèces fruitières cultivées, au même rang que les agrumes et le palmier dattier, précédé par l’olivier et la vigne. La production annuelle moyenne d’amandier en 2013 est d’environ 1,97 million de tonnes, essentiellement issue des Etats-Unis, d’Espagne, d’Iran, de Syrie, d’Italie, du Maroc, de Turquie et de Tunisie (“FAOSTAT,” 2013). Il y a une grande diversité d’espèces d’amande qui explique la productivité et le rendement différents des graines. Selon la FAO (“FAOSTAT,” 2013), la Tunisie est classée le 8éme pays producteur d’amande avec environ 3,8% de la production mondiale.

L’huile d’amande douce L’amandier, Prunus amygdalus» appartient à la famille des Rosacées. Cet arbre n’est pas auto-fertile et nécessite la présence d’un autre arbre pour être féconder. Il Mesure entre 6 et12 mètres pouvant vivre jusqu’à 100 ans, il possède une belle écorce très prisée par les ébénistes. L’huile d’amande douce est obtenue par la pression à froid de l’amande.

De Décembre à Février, l’arbre se couvre de jolies fleurs blanches, mais cette floraison précoce supporte mal les gelées et les intempéries.

L’huile d’amande douce Il existe trois grandes variétés d’amandes : les amandes à coque tendre (l’amande verte), les amandes amères :Amygdalaeamarae, et les amandes douces : Prunus amygdalus. Néanmoins, seules les deux dernières produisent de l’huile végétale.

L’huile végétale d’amande amère doit être utilisée avec modérationà cause de la présence de l’acide cyanhydrique ou cyanure, composé toxique à dosage élevé, présent parmi ses composants. Cependant, elle possède des vertus adoucissantes et cicatrisantes en cas d’inflammation cutanée et reste un soin de référence pour atténuer les taches pigmentaires.

L’huile d’amande douce L’huile végétale d’amande douce, contrairement à sa cousine, ne contient pas de cyanure.C’est une huile vierge, naturelle (2 kg d’amandes douces nous permet d’obtenir 1 litre d’huile végétale). C’est un liquide huileux fluide, de couleur : Jaune clair à orangé dont l’odeur est douce et peu marquée. Elle a un goût doux, peu marqué. Au toucher moyennement gras ; c’est une huile qui est moyennement comédogène, et pénètre bien dans la peau jusqu’à épiderme (la 2ème couche de la peau). Sa composition dépend des conditions de production. Mais l’huile végétale d’amande douce est très riche en oméga 9 (environ 74 %), en oméga 6 (environ 18.5 %) et en Vitamine A, D, E.

L’huile d’amande douce L’huile d’amande douce a plusieurs vertus. Elle est utilisée en application cutanée pour traiter les cicatrices, les crevasses, pour hydrater les lèvres gercées. Elle représente un remède de choix pour hydrater et soigner les peaux sèches, abîmées et irritées (peut être utilisée sur la peau après épilation), pour soulager les démangeaisons dû à l’eczéma et psoriasis (la peau est réhydratée donc plus souple).

L’huile d’amande douce Son utilisation quotidienne, prévient l’apparition des vergetures (avant leur apparition, au cours de la grossesse). Elle améliore l’élasticité de la peau du visage (prévient l’apparition des rides) et du corps. Peut être utilisée comme démaquillant, pour estomper les cernes autours des yeux.

L’huile d’amande douce Elle est aussi efficace pour éliminer les croûtes de lait et soigner l’érythème fessier chez les bébés. Elle est utilisée pour traiter les cheveux secs, abîmés. Grace àses propriétés laxatives elle présente un remède efficace contre la constipation aussi bien chez l’homme, que chez les animaux (les vétérinaires et les éleveurs l’utilisent comme purgatif pour le bétail).

L’huile d’amande douce Elle est utilisée comme ingrédient dans la conception de savons artisanaux avec la méthode de saponification à froid.

L’amande est très utilisé dans la cuisine tunisienne, plusieurs mets sont fait à base d’amande : Boulette d’amande, petit four, amandine, « KaakLouz », « Baklawa », « Samsa », et bien d’autres…

L’essence de l’amande amère est utilisée dans la cuisine traditionnelle pour parfumer certains gâteaux tel que : « Harrissetlouz »   

L’huile d’amande douce Comme on l’a déjà exposé précédemment, l’huile d’amande douce est une huile précieuse de grande valeur. Pour garder les bienfaits thérapeutiques, les valeurs nutritionnelles et les vertus cosmétiques de l’huile végétale d’amande douce, il faut bien la conserver :

  • Protéger l’huile de la chaleur, de la lumière et de l’humidité
  • Conserver dans un lieu à température ambiante (entre 5 °C et 40 °C) dans un flacon en verre coloré ou en aluminium à fermeture étanche.
  • Fermer correctement le flacon ou la bouteille après chaque usage
  • Éviter le contact avec l’air, surtout après ouverture, car l’air favorise l’oxydation de l’huile. À force, celle-ci perdra de ses bienfaits.

L’huile d’amande douce 

Comment choisir son huile d’amande douce

Il faut la choisir : 100% naturelle obtenue de la pression à froid de l’amande et non raffinée c’est-à-dire sans utiliser de solvant. 100% pure sans addition de colorant. Ceci garantie l’efficacité et les bienfaits de l’huile.

Dr. JEMILI-Ben Jomaà Mariem

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.