La Tunisie se dote d’une stratégie de valorisation et de promotion des produits de terroir

1 347

La Tunisie se dote d’une stratégie de valorisation et de promotion des produits de terroir

En Tunisie, les produits du terroir commencent à faire du chemin. Afin d’impulser davantage le développement du sous-secteur des produits du terroir, le Ministère de l’Agriculture avec l’appui du projet PAMPAT (ONUDI/SECO) a piloté depuis fin 2020 des travaux multi-institutionnels et participatifs au niveau national pour aboutir à l’élaboration de la première Stratégie Nationale de Valorisation et de Promotion des Produits du Terroir en Tunisie.

Le plan d’action national couvre les volets de la production, valorisation et commercialisation des produits de terroir, le marketing territorial et le tourisme ainsi que la structuration institutionnelle du sous-secteur des produits de terroir. Une journée de présentation de la Stratégie s’est tenue le mercredi 25 mai 2022 à Tunis.

Cette journée a été inaugurée par Monsieur le Ministre de l’Agriculture et a été également marquée par le lancement de la mise en œuvre de cette Stratégie dans deux régions pilotes à savoir Kairouan et Nabeul avec l’appui du projet PAMPAT (ONUDI/SECO).

La Tunisie se dote d’une stratégie de valorisation et de promotion des produits de terroir En Tunisie, les produits du terroir commencent à faire du chemin. Ces produits issus du patrimoine immatériel national sont de plus en plus au centre de l’attention.

Les initiatives lancées pour valoriser les produits enracinés dans leurs régions d’origine ont beaucoup augmenté ces dernières années et le potentiel socioéconomique des produits typiquement tunisiens est chaque fois plus reconnu. Afin d’impulser et de structurer davantage le développement du sous-secteur des produits du terroir agroalimentaires, l’élaboration d’une stratégie nationale de valorisation et de promotion des produits du terroir s’est imposée.

Le mercredi 25 mai 2022 s’est tenue la journée de présentation de la première Stratégie Nationale de Valorisation et de Promotion des Produits du Terroir à Tunis qui a réuni une centaine de représentants du secteur public et privé.

La stratégie est le fruit d’un travail multi-institutionnel et participatif au niveau national qui a démarré fin 2020.

Les différentes phases de préparation de la Stratégie ont été gérées par une équipe de travail restreinte composée par la Direction Générale de la Production Agricole (DGPA) et l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) avec l’appui du « Projet d’Accès aux Marchés des Produits Agroalimentaires et de Terroir (PAMPAT) » financé par le Secrétariat d’Etat à l’économie de la Confédération Suisse (SECO) et mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI).

La Tunisie se dote d’une stratégie de valorisation et de promotion des produits de terroirAvec l’appui du projet PAMPAT, la Stratégie sera mise en œuvre dans les régions pilote de Kairouan et Nabeul.

La journée a été inaugurée par le Ministre de l’Agriculture M. Mahmoud Elyes Hamza qui a souligné l’impact que pourra avoir la mise en œuvre de cette Stratégie sur le développement économique des régions.

Il a également rappelé que le premier inventaire des produits du terroir de 2016 qui a permis de recenser 220 produits dans les différents gouvernorats a dévoilé la grande richesse en produits du terroir dont jouit la Tunisie.

Il a également mis l’accent sur l’importance de la première phase de mise en œuvre de cette Stratégie dans deux régions pilotes que le Ministère de l’Agriculture va initier avec l’appui du projet PAMPAT.

De son côté lors de son  mot d’ouverture son Excellence l’Ambassadeur de la Confédération Suisse en Tunisie, M. Josef Philipp Renggli a félicité toutes les parties prenantes pour les efforts effectués au cours de ces dernières années afin de valoriser les produits du terroir tunisiens et a mis en avant l’importance du travail collaboratif réalisé pour ancrer les produits du terroir dans les régions et encourager le développement territorial.

La Tunisie se dote d’une stratégie de valorisation et de promotion des produits de terroirIl a également rappelé que la valorisation des produits de terroir permettra d’intégrer la dimension environnementale et de favoriser le développement du tourisme alternatif. 

Au cours de la journée, les différents intervenants ont eu l’occasion de présenter toutes les étapes et axes de travail qui ont amené à la finalisation de la Stratégie. Cette initiative nationale a été développée sous la supervision d’un Comité de Pilotage qui a été crée suite à la décision N°3781 (2020) du Ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche.

Le Ministère de l’Agriculture a ainsi initié une démarche collective pour préserver, promouvoir et valoriser les produits de terroir en collaboration avec plusieurs Ministères notamment  le Ministère de l’Industrie, le Ministère des Affaires Culturelles, le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat, le Ministère du Commerce, le Ministère de l’Environnement et le Ministère des Affaires Locales ainsi qu’avec l’UTAP et l’UTICA.

A travers l’élaboration de la Stratégie, c’est le développement régional autour des produits de terroir qui est visé ainsi que le positionnement de la Tunisie en tant que destination touristique gourmande, riche en traditions et coutumes. La mise en œuvre de cette Stratégie permettra ainsi d’exploiter tout le potentiel de croissance qui émane des produits du terroir et qui va bien au-delà de la vente de denrées traditionnelles.

La Tunisie se dote d’une stratégie de valorisation et de promotion des produits de terroirLe but ultime de la valorisation des produits du terroir est la création d’emplois, de revenus et surtout de richesse qui découle notamment de la création d’activités économiques annexes tels que l’agrotourisme, les festivals culturels, la gastronomie et le développement de nouveaux produits transformés à partir des produits phares de chaque région.

La journée a également été marquée par le lancement de la mise en œuvre de cette Stratégie dans deux régions pilotes Nabeul et Kairouan avec l’appui du projet PAMPAT (ONUDI/SECO). Cette phase d’exécution sur terrain vise à assurer la réussite et la pérennisation des objectifs et actions formulés dans la Stratégie nationale de promotion et valorisation des produits du terroir.

Un plan d’action ambitieux qui comprend plusieurs axes sera décliné dans chacune des deux régions pour améliorer la production, la diversification de la gamme de produits et la commercialisation des produits phares, promouvoir le marketing territorial, la gastronomie du terroir et le tourisme alternatif, créer des activités culturelles autour des produits phare et mettre sous le projecteur les produits et leurs terroirs d’origine à travers une communication ciblée.

Cette étape décisive de mise en œuvre de la Stratégie dans les deux régions pilotes permettra de développer un modèle à dupliquer et à suivre pour les autres régions de la Tunisie moyennant les adaptations nécessaires selon les spécificités des produits phares de chacune des régions.

Le développement de la Stratégie est ainsi considéré comme la consolidation et l’aboutissement d’une longue série d’actions préalables menées au cours des dernières années qui ont permis de cerner les contours du sous-secteur naissant des produits du terroir. Ainsi, a titre d’exemple, plusieurs jalons et réalisations ont été effectués dernièrement partant de la commercialisation des produits de terroir avec appellation d’origine contrôlée et avec Food Quality Label Tunisia à partir de 2014, du recensement des produits du terroir dans chaque gouvernorat du pays en 2016 , de l’organisation bisannuel du Concours Tunisien des Produits de Terroir à partir de 2017 et d’un nombre croissant d’initiatives de marketing territorial pour arriver aujourd’hui à une approche intégrée et nationale concrétisée dans la Stratégie de promotion et de valorisation des produits du terroir.

Le plan d’action de la Stratégie nationale de valorisation et promotion des produits de terroir, qui a été présenté, est le résultat d’un processus participatif. En effet, plusieurs ateliers dans différentes villes de la Tunisie ont été organisés pour pouvoir définir les volets et les priorités à être considérés pour dynamiser le développement local autour des produits du terroir. Plusieurs structures publiques et privées ont contribué avec leurs expertise et idées à l’élaboration du document final.

Les profils des représentants qui se sont engagés pour apporter leur contribution à la valorisation des produits de terroir étaient très variés: syndicats d’agriculteurs, groupements interprofessionnels du secteur agroalimentaire, structures professionnels du tourisme alternatif, organisations patronales, organisations sectorielles des producteurs, institutions de microcrédits, structures de protection du patrimoine tunisien, experts en e-commerce, épiceries fines, ventes en ligne, agences de coopération internationale, fédérations de chefs cuisiniers et restaurateurs, ainsi que des structures relevant du Ministère de l’Agriculture, du Ministère de l’Industrie, du Ministère du Tourisme, du Ministère du Commerce, du Ministère des Affaires Culturelles et du Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, etc.

Le plan d’action national est décliné en quatre axes principaux qui couvrent la commercialisation des produits de terroir, le marketing territorial et le tourisme, la production agricole et la valorisation des produits de terroir et le volet institutionnel et organisationnel pour la structuration du sous-secteur des produits de terroir.

Le benchmark réalisé avec le Maroc et la Suisse a également permis d’identifier les pistes prioritaires à adopter pour la mise en œuvre de la Stratégie de valorisation et de promotion des produits du terroir en Tunisie afin d’atteindre les objectifs fixés.

Autant de défis que la Tunisie s’apprête aujourd’hui à relever pour mettre en place son propre modèle de développement autour des produits du terroir qui met en avant ses  atouts concurrentiels basés sur la richesse, la diversité  et la spécificité de l’offre de chacune de ses régions. Le programme ambitieux qui sera mis en œuvre ne manquera pas  de créer une nouvelle dynamique économique  dans le pays basée sur le développement régional et sur la création de nouvelles opportunités d’investissement.

lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.