La grenade sous toutes ses formes : Un nouveau concept dans le secteur gastronomique

19 932

La grenade sous toutes ses formes : Un nouveau concept dans le secteur gastronomique

La grenade est en phase de devenir le fruit de l’automne par excellence. Cette année plusieurs chaînes de pâtisseries et cafétérias de renommées ont fêté ce superfruit entre le 30 novembre et le 19 décembre 2021 en organisant les « semaines de la grenade » dans différentes filiales situées  à Tunis, Sousse, Sfax et Bizerte.

Des dégustations journalières de jus de grenade ont été offertes aux clients, qui ont pu découvrir également des créations spéciales à base de grenades concoctées spécialement pour l’occasion tel que des glaces, des sorbets et des pâtisseries.

Il s’agit là d’une première où des enseignes concurrents adhérent à une même dynamique de collaboration pour porter haut le drapeau d’un produit phare typiquement tunisien.

Grâce au programme national «Grenades de Tunisie» lancé fin 2020 par le GIFRUITS avec l’appui du PAMPAT (ONUDI/SECO), la concurrence inter-entreprises est laissée de côté pour privilégier la promotion des richesses du terroir et du patrimoine gastronomique tunisien.

La grenade est en phase de devenir le fruit de l’automne par excellence en Tunisie. Ce superfruit est en effet de plus en plus prisé grâce aux études scientifiques qui ont prouvé aux cours des années ses qualités nutritionnelles et sa richesse exceptionnelle en antioxydants… Et quoi de mieux qu’un jus de grenades pour profiter des bienfaits de ce fruit de façon simple et concentrée.

A cet effet, plusieurs chaînes de pâtisseries et cafétérias de renommée ont organisé entre le 30 novembre et le 19 décembre 2021 des semaines promotionnelles autour du jus de grenade dans plusieurs filiales situées à Tunis, Sousse, Sfax et Bizerte.

Ces activités s’inscrivent dans le cadre du programme de promotion national, qui a été lancé fin 2020 sous le logo «Grenades de Tunisie » par le GIFRUITS avec l’appui du PAMPAT; un projet qui est mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) avec un financement suisse (SECO). Depuis, différents partenariats public-privés ont été établis pour mettre sous les projecteurs la culture de la grenade.

Eric Kayser, Gourmandise, Maneken, Barista/Ben Yedder, Sucré Salé, MS Jus Frais et Pure Juice, autant d’enseignes qui ont adhéré à l’initiative publique-privée et qui ont fêté ensemble la «semaine de la grenade» dans plusieurs de leurs filiales. Au cours de ces derniers jours dans les différents établissements tout tournait autour de la grenade.

Les clients ont pu profiter des dégustations journalières gratuites de jus et de confitures à base du superfruit et ont pu découvrir des créations à base de grenades concoctées spécialement pour l’occasion tel que des glaces, des sorbets, des smoothies, ou encore des tartes ou des gâteaux.

Des prix promotionnels ont contribué davantage à encourager les consommateurs à découvrir les produits à base de la fameuse pomme punique. Mais la star des journées de dégustations a été incontestablement le jus de grenade, qui a permis aux consommateurs de bien profiter des multiples bienfaits de ce fruit pour la santé tout en évitant le côté contraignant de son épluchage.

Il s’agit d’une première où des enseignes concurrentes adhérent à une même dynamique de collaboration pour porter haut le drapeau d’un produit phare typiquement tunisien.

Grâce au programme national «Grenades de Tunisie», la concurrence inter-entreprises est laissée de côté pour privilégier plutôt la promotion des richesses du terroir et du patrimoine gastronomique tunisien.

Il est certain que l’amélioration de la notoriété de la grenade, de ses utilisations et de ses bienfaits aura des retombées positives sur un grand nombre d’acteurs allant du petit agriculteur, jusqu’à l’entreprise de transformation du jus de grenade, en passant par les sociétés de la grande distribution et les circuits de la consommation hors foyer. Positionner la grenade tunisienne représente ainsi un enjeu stratégique.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que même à l’international la grenade avec ses taux élevés d’acide punicique est chaque fois plus appréciée.

Les bénéfices pour la santé figurent parmi les principaux moteurs du succès commercial des grenades ; et la Tunisie a tout à y gagner. En effet, aujourd’hui la Tunisie est classée parmi les 5 premiers pays producteurs au niveau mondial et les exportations ont le vent en poupe ; selon les statistiques nationales publiées par le GIFRUITS la valeur des exportations tunisiennes de grenades a doublé entre 2020 et 2021, ce qui reflète le dynamisme d’un  secteur en plein essor. Comme le précise Helmi Kalai, Directeur Général du Gifruits « ceci est dû à la qualité gustative des grenades tunisiennes qui se distinguent des fruits concurrents turques ou iraniens, par leurs goût sucré et délicat.»

Tous ces indicateurs laissent présager un avenir prometteur à la Grenade de Tunisie qui fera certainement parler d’elle au cours des prochaines années. L’engouement pour le jus et pour d’autres produits dérivés contribuera à  booster cette  tendance à la hausse de la consommation de ce superfruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.